une pause s’impose

Des années que je couds pour elles. Mes Blythes, les Blythes de mes copines, les Blythes de filles d’un peu partout dans le monde. Et même des Blythes de mecs.

Elles m’ont tellement apporté depuis 6 ans. Oui, je parle de poupées, mais grâce à elles j’ai rencontré des amies, des vraies, des filles qui font partie de ma vie et qui resteront toujours dans mon cœur.

J’ai voyagé, visité Portland, Berlin, Londres… et pas mal de villes en France. J’ai passé plein de week-ends copines-Blythes à Paris. Fut un temps, j’y monté au moins une fois par mois.

J’ai découvert la photo, j’ai progressé en anglais, je me suis amélioré en couture. Je me suis noyée dans cette passion, probablement trop.

Depuis petite je trafiquais, je bricolais, je touchais à tout. Ma mère m’a appris très jeune la couture mais à part quelques applications pratiques, je n’avais pas de réelles envies dans ce domaine.

Et un jour, j’ai découvert les Blythes et tout est devenue concret, j’avais enfin un support pour ma créativité.  J’avais trouvé mes muses.

Depuis quelques années, la passion avait laissé place à de l’amour. J’étais devenue “raisonnable” et moins enjouée. Toujours aussi à fond pour ne pas passer un jours sans ma machine à coudre, sans regarder des photos sur flickr.

Et puis l’AMOUR est arrivé dans ma vie. Le vrai, celui qui comble tout ces vides que j’avais probablement remplie de soirées couture, images flickr et autres mini vêtements…
J’ai tout de même continué, par envie, par habitude, par devoir. Je découvrais tout de même la vraie vie et je portais mon intérêt ailleurs.

Ce détachement à continué durant ma grossesse. Je partais en vacances avec une poupée et je rentrais sans même l’avoir prise en photos ou même regardée…

Aujourd’hui Armand est là. La vie est belle mais je m’acharne à ne pas lâcher “ce truc”. Je n’y arrive plus. Je n’ai pas une miette d’inspiration. Je couds pour elles sans plaisir et si rarement.

Pour mon équilibre, j’ai besoin de “produire quelque chose” de mes mains au quotidien. Mon travail est assez prenant mais je me sens frustrée si je n’ai pas créé ou bidouillé un truc. Les Blythes m’apportaient ça.
Aujourd’hui je couds pour bébé, je restaure du vintage, je blogue un peu plus,  je crochète (et j’adore), je bidouille… voilà, c’est ça le problème.

Avant j’avais les Blythes. Maintenant je “bidouilles” juste des trucs. Je me sens perdue “créativement parlant”.

Malgré ça, je dois aujourd’hui m’avouer que je ne suis plus dans le mood pour les Blythes et faire un vraie pause.
La décision a été dure à prendre et il y a encore deux jours, je m’acharnais à sortir quelque chose pour participer à une vente à Paris ce week end. Je n’irai  pas au jourB. Je vais faire une pause, une officielle.

Voilà, j’ai pris cette décision, je dois lâcher ce truc que j’ai perdu. Je ne me sens pas vraiment soulagée. Je suis plutôt paumée en fait…

 



There are 10 comments

Add yours
  1. Charlotteofraises

    Je crois que je comprends ce que tu veux dire, pour plein de raisons, j’ai failli lâcher ce hobby de nombreuses fois: par manque d’inspiration ou ras le bol de plein de bêtises qui allaient avec et aussi par frustration (me suis sentie super nulle en photo, en couture, n’avais pas assez de thune pour m’offrir les pépettes de mes rêves)…et puis quand on devient maman, en plus, tout change dans nos vies, nos corps, nos têtes, c’est une totale remise en question, pas toujours drôle, même si c’est beaucoup de bonheur. Pour ma part je suis à la maison depuis presque 5 ans maintenant et les poupées restent un moyen pour moi de sortir la tête de l’eau, de sortir des couches, des biberons, de la popote et du reste. Si je ne les avais pas je crois que je péterais un câble.
    Je bidouille aussi beaucoup et me sens super frustrée mais je tiens bon…des fois je me dis que j’aimerais trouver un autre hobby qui me tienne autant à coeur pour en sortir un peu…mais c’est le vide total.
    Bref, je m’étale, désolée. En tout cas, c’est dommage, j’aurais bien aimé te voir au jour B (et m’offrir un p’tit bonnet pour Cooper ;) ).
    Profite bien de ta pause en tout cas, parfois, c’est plus que nécessaire pour revenir (ou pas) plus sereinement vers les choses :)

    • morganours

      merci pour ta réponse charlotte. Je sais bien que tu me comprends et je suis désolée de ne pas avoir partagé de temps avec toi ce dimanche…
      Mais je sais qu’on arrivera à se revoir alors je ne suis pas triste ! j’espère que tu as bien vendu !
      des bisous et courage pour les cartons

  2. Julie B.

    oh :(
    Loin de moi l’idée de te donner la solution miracle mais j’ai bien envie de te dire de ne pas te créer de devoirs envers tes amours, qu’ils soient des personnes, des objets ou des “hobbies”.
    Prend tout ça comme ça vient (ou comme ça ne vient pas, en l’occurence) si tes blythes prennent la poussière pendant un moment, tu les dépoussièrera quand l’envie te piquera et puis voilà !
    Des bises :*

  3. Sunnyreve

    Mais tu bidouilles si bien!!! tes chaussons lapin sont magnifique, le bavoir pommes est canon, ton lit youpla doo restauré est youpla genial!
    j’aimerais trouver le temps de bidouiller comme ça moi aussi! 3 mois que je suis sur un pauvre petit gilet sans manche au tricot pour Sunny!

    Et sinon j’ai toujours voulu avoir une blythe mais je n’ai jamais sauté le pas!
    dommage que tu ne viennes pas à Paris, ils vendront des blythes au jour b?
    Marion

  4. lespastilles

    Pas de panique, “la bidouille c’est comme le vélo ça ne s’oublie pas”…Moi j’adore ton blog qui est un vrai plaisir à découvrir tous les jours dans l’espoir de trouver un billet toujours agréable…
    Moi je me dis que c’est dans la fantaisie des gestes du quotidien qu’on apporte ce petit plus qui fait du bien à nos coeurs!!! Fais ce que tu penses être le mieux et dis toi que tu ne manques pas d’inspiration mais peut-être que les journées passent trop vite!!!
    Profites de tes hommes et sois heureuse!

    • morganours

      merci pour ton message. Ca fait du bien ;)
      Oh je suis heureuse avec mes hommes ! je cherche juste un “domaine” créatif dans lequel me lancer. Mais ce n’est probablement pas utile… pas le moment en tout cas.

  5. Eve

    Tu es juste passé à autre chose ! C’est normal tout ça, on change aussi, et encore plus avec nos enfants !
    Tes bidouilles sont canons :)
    bisous


Leave a Reply to Charlotteofraises Cancel reply