Processed with VSCO with kp1 preset

mais où va l’envie ?

Je ne sais pas trop par où commencer, mais je sais que je dois le faire ce soir. J’y ai pensé tout l’aprem… il fallait que je vous en parle, que je l’écrive ici, que ça sorte.

Je me suis fais quelques phrases dans ma tête, mais je les ai déjà perdues…
Armand est au lit, il m’a lu une histoire pour la première fois ce soir. Je suis si fière de lui.
Bimo est au lit aussi. Il commence à se calmer et ça c’est bon aussi. Je ne sais pas si c’est l’approche des 2ans ou l’arrivée des températures plus fraiches, mais il est plus calme en ce moment.

Je ne voulais pas vraiment faire un point météo ou chat, mais ça pose le décors. Perso, j’ai passé deux semaines plutôt en bad. Je crois que j’ai pris la rentrée comme une grosse claque en pleine figure. Rythme de fou, beaucoup de déplacements, pas mal de week-ends à travailler… des soirées aussi.

M’organiser pour ne pas qu’Armand en pâtisse et arriver à tout caser dans le rythme imposée par la semaine. Bref, j’ai perdu pied je crois. En fait j’ai surtout perdu l’envie et le plaisir.

Vous voyez, ces journées passées dans le nuage gris ? et le lendemain, il est toujours la… et puis cela dure tellement que la peur d’être à nouveau dans la dépression m’a prise à la gorge.
Dans ces moments la, je doute de tout, enfin, je dénigre surtout. Avec cette impression de ne pas avoir de futur et de but dans ma vie. Une forte impression de tourner en rond et de ne jamais avoir ma propre maison un jour.
Bref tout ça me fige sur place et je doute de ce que je suis en train de faire et de ce que je ne fais pas.

Aujourd’hui je peux vous en parler car je me sens mieux. Aujourd’hui, je me suis accordé une journée pour moi, sans travail. Il faut dire que j’ai travaillé le week-end dernier et j’ai fait beaucoup de trajets en  48h… Toulouse-Castres, Castres-Toulouse, Toulouse-Paris, Paris-Toulouse… bref, j’ai bien fait d’appuyer sur le bouton pause et de m’occuper de chez moi.

Ces dernières semaines, je n’accordais même plus d’attention à mes plantes, je n’avais envie de rien et ma maison est devenue encore plus bordélique que d’habitude.
Cette journée, je l’ai utilisée pour remettre un peu d’ordre chez moi et comme il est classique de faire le lien, cela a mis un peu d’ordre en moi.

J’ai passé ma journée à apporter les réponses à toutes ces questions qui me chamboulent depuis des semaines.
Et certaines vous concernent un peu. Car je me demande souvent ce que je fais, si ce que je fais est bien ou utile. Je parle de mon blog, de mon compte instagram. Je parle de ma “professionnalisation” bloguesque.

Il y a un an tout pile, j’ai quitté l’hôpital. Deux mois avant, je frôlais le burn-out en cumulant ma profession de diététicienne et les activités liées à mon blog. Un enchainement rapproché d’ateliers DIY et déplacements, des exigences désagréables d’une cliente pour un projet dans lequel je m’étais beaucoup investie… l’impression de ne jamais couper et d’être poursuivie jusqu’en vacances ont fait de moi une fille sous pression. Je suis rentrée de congés épuisée moralement et j’ai pris la décision d’arrêter cette double-vie professionnelle.

Je ne me suis pas lancée puisque j’étais dedans. Dedans, déjà jusqu’au cou. J’ai juste fait un choix pour pouvoir retrouver une vie.

Je me suis sentie apaisée de pouvoir le faire. Il me tardait de retrouver du temps pour bloguer, faire des trucs de mes mains, partager à nouveau… et puis vivre.
Avant, je passais mes soirées et mes week-ends à bloguer et créer. Souvent par envie, par besoin même (je vivais ça comme une sorte de compensation à une frustration créative ressentie en journée). C’est quelques chose que je ne vis plus aujourd’hui et c’était un but.

Ces derniers jours, j’ai fait un point et clairement je me suis ratée. Enfin, je parle “niveau objectif personnel” car professionnellement, ça roule, même si j’ai parfois des doutes.
Mais sur le plan créatif, sur ce qui me nourrit et me fait du bien, sur ce qui fait que je suis moi et peut être qui fait que vous êtes là, à me lire encore, à me suivre, à attendre… honnêtement, je n’y suis plus.

Alors je culpabilise. Je me dis que vous êtes là pour ça et que je ne vous nourris pas vraiment. Ca, ce n’est pas nouveau comme réflexion, mais je me cachais derrière un “je n’ai plus le temps pour ça”.
Mais ce qui est nouveau, c’est que je me suis rendue compte que c’était peut être ça qui me minait. Cette absence de faire des choses qui m’animent. Je crois que j’ai compris. Je crois que ça y est, j’ai touché le truc du doigt.

Et puis tout s’est enchainé. J’ai eu mes réponses à d’autres sujets. Des réponses déculpabilisantes et un  nouveau chemin trouvé. (on dirait un peu qu’on est à l’église là non ?! la fille elle a eu une révélation… ahaha)
Niveau culpabilité, je me ronge pas mal le cerveau au sujet des partenariats que je réalise et que je vous propose donc ici ou sur instagram.
Honnêtement, je fais un gros trie et je n’accepte que ce qui me correspond et que j’imagine pouvant être intéressant pour vous. Evidement, vous êtes multiples et ce qui parle à l’un, ne parlera pas à l’autre. Mais pour me sentir bien, je me dois d’être fière de ce que je fais donc je tache de ne pas faire n’importe quoi.
Mon activité professionnelle n’est pas vraiment définie et c’est parfois ça qui me ronge. C’était plus simple quand il y avait un “titre” pour définir la chose : “diététicienne”. Aujourd’hui, j’avoue timidement être “blogueuse professionnelle” et me rassure en me disant que j’ai différentes cordes à mon arc et que ce qui me fait vivre n’est pas que publicitaire. J’ai une activité de création de contenu en marque blanche également. Concrètement, je réalise des photos lifestyle ou DIY (avec la pudeur de ne pas me prétendre photographe) ou même des vidéos tuto (que je réaliser avec l’aide technique d’une autre personne) ou autre contenu créatif, dont je ne parle pas toujours.
Mon activité “atelier DIY” me plait beaucoup aussi. Elle m’aide à dévirtualiser mon quotidien, à rencontre des gens, à échanger et à transmettre. Même si c’est plus de travail que l’on ne se l’imagine, je suis vraiment fière de pouvoir faire ça aussi régulièrement que cette année me l’a permise.
Et je dois donc venir au sujet qui pique, à savoir les partenariats. Concrètement, comme pour toutes les blogueuses, ils me sont nécessaires pour conserver mon indépendance et me faire vivre.
J’ai la chance de faire des collaborations avec beaucoup de liberté et donc de pouvoir imaginer un contenue qui fera que cela pourra être intéressant pour un lecteur, même si cela est soutenue par un partenaire. Parfois, c’est moins fun, mais je ne l’ai pas vu venir à l’avance et je fais en sorte d’assurer mes engagements tout de même.

Aujourd’hui, j’ai trouvé une sorte de case comparative pour arriver à me situer professionnellement.
Je compare “ma profession de blogueuse” à une chaine de télé ou à un magazine. Et ça m’aide à déculpabiliser un peu. Ca m’aide à trouver ma place et à comprendre que ce que je fais est réel, voire même un peu utile. Je me dis que je travaille dans le milieu de la distraction et que se distraire est utile au quotidien.
Moi même, “je consomme” de la dissertation tous les jours, en écoutant de la musique, en regardant la télé, en feuilletant un magazine, en allant à un concert et en passant du temps sur instagram.
Certains de ces supports sont payants et demande un abonnement ou un ticket d’entrée… d’autres sont “gratuits” (je dirais plutot “libres d’accès”) et on accepte de subir de la publicité (toutes les 30min ou toutes les 4 pages) car c’est normal, c’est comme ça, c’est “la condition pour” et ça fait parti du décor.

Mais en ce moment, je vois beaucoup de personnes se plaindre au sujet d’Instagram. Cela m’a également fait réfléchir à ce que je faisais et à ce que je voulais en tant que lectrice. Me mettre de l’autre coté de l’écran m’aide beaucoup à réfléchir, car je suis avant tout moi même  “une follower” d’autres comptes.
La publicité sous forme de partenariat y est clairement très présente. Sur certain comptes, cela ne me dérange jamais car le contenu proposé me convient esthétiquement, étiquettent ou personnellement.
Sur d’autres, il m’arrive de zapper, sans animosité pour la personne qui le propose car j’aime le reste de son contenu. Et puis par moment, c’est too much pour moi et je me désabonne. Voila, j’en suis un peu la.

J’en ai donc conclu que ce qui importait, c’était de trouver/proposer un contenu équilibré.
Si le film est coupé toutes les 10min par une page pub, ça va me gonfler. Si une page sur deux de mon magazine est de la pub, ça va me gonfler… donc à moi de trouver le juste équilibre ici et sur IG, pour continuer à vivre de cette nouvelle profession et faire en sorte de continuer à vous nourrir de ce qui fait que vous êtes la.

Ecrire ça me semble tellement logique.. .mais je crois que j’avais besoin de le conscientiser ou de m’en faire un rappel. Aujourd’hui, je passe trop de temps sur des projets de partenariat qui me vident parfois en énergie, au détriment de la création ou du partage autour des plantes par exemple.
Je ne dis pas que je vais faire des DIY tous les deux jours, mais je sais que je vais partager différemment ces prochaines semaines et prioriser toutes les choses qui me tiennent à coeur et qui me nourriront.

J’ai un très beau projet en tête depuis des mois (ça se compte même en année-s peut être même?). Mes  amis me soutiennent et mon chéri m’encourage à me lancer enfin. Alors je crois que c’est le moment pour travailler dessus et faire naître ce truc, qui ne me rendra pas plus riche mais qui me rendra certainement très heureuse. Je vais oser me lancer et assumer mon envie.

Je vais aussi prendre le temps de faire, pour moi et pour vous. Ne serais-ce que reprendre un peu le tricot, bricoler avec Armand, participer moi même à des ateliers, mettre les mains dedans !

Et ici, pour vous, un peu plus de billets perso, déco, mode, voyage, plantes…
J’ai des idées, j’ai des envies, je dois juste leur faire une place et tout ira bien.

planB par morganours, blog lifestyle planB par morganours, blog lifestyle planB par morganours, blog lifestyle planB par morganours, blog lifestyle planB par morganours, blog lifestyle

Merci d’être là. Merci de me lire, avec ou sans message, vous m’aidez à me comprendre chaque jour un peu plus.

 



There are 46 comments

Add yours
  1. Lulu La Lucette

    Merci pour ce partage Morgane et pour ses confidences, je pense que nous sommes toute en quête de nous même et tu sembles sur la bonne voie :-) moi en tout cas j’aime tjs autant de te lire et trouve ton compte très inspirant. Alors pour ça merci

  2. Julie

    Quel bel article… Merci pour cette honnêteté et cette transparence. Je connais cette sensation de ne plus se reconnaitre et de se chercher… de vouloir exister sans y arriver vraiment… de toucher du doigt un truc et de le lâcher… quand les idées sont là mais qu’elles ne s’emboitent pas comme il faut. Il faut reussir a lacher prise, a prendre du temps pour soi, pour réfléchir, faire le point et recommencer… Ton post m’a fait du bien car je me sens moins seule dans cette situation. Douce nuit Morgane… Demain sera meilleur… Après demain encore mieux…

  3. Ame

    Tu es l’une des filles les plus inspirantes que je suis avec assiduité et ce, depuis une éternité.
    Je pourrais faire un éloge sur ton blog, ce qu’il s’en dégage, long comme le bras et sans me forcer mais j’eviterais la flatterie publique.
    Et je me réserve ce droit par message privé.
    Cependant, il me semble aussi important que ceux et celles que tu nourris en “distractions”  diverses et variées, pour reprendre tes mots, sachent te dire merci et te notifier clairement la qualité de ces lectures et de ces découvertes grâce à toi.
    Tout ne peut qu’aller bien, il me semble que tant que les choses seront faites avec intégrité, envie et passion, tout ne peut que bien aller. Et de ces trois qualités, tu ne sembles pas manquer.

  4. Vanessa

    L’important est bien de se faire plaisir… un blog super sympa… des photos esthétiques… sobres et chics… de très jolis mots.. continuez… cela sonne juste et c’est ça qui est bien… cela vous va si bien… et à Armand aussi…. merci pour votre partage…

  5. Kath

    Je te suis depuis trèèès longtemps (depuis mon arrivée sur Twitter en fait donc 2009 environs) et s’il y a bien un compte que je respecte et admire pour la manière dont tu as géré ton activité sur internet c’est bien le tien!
    Et la chose essentielle pour moi est que tu as su toujours rester juste et toi même. Ça se ressent à travers les internet.
    Ta réflexion m’est familière et le fait de la lire chez quelqu’un d’autre me fait me poser d’autres questions. C’est très intéressant.
    Au final tout est une question d’equilibre…

    Continue, tu es sur la bonne voie il me semble!

  6. Kbajard

    Bonjour et merci pour ce beau message … heureuse que vous reveniez à vos créations : c’est grâce à vous que j’ai commencé les tissages (avec votre DIY en carton, maintenant je me suis offert un métier) et je mets des plantes un peu partout et j’ai même réussi à faire deux boutures de piléa, trop fière … alors merci …

  7. Theladyonthemoon

    Superbe post, très bien dit.
    Je te souhaite de trouver la place pour réaliser tes projets et j’en serais en l’occurrence fort contente parce que ce que tu proposes est vraiment très chouette!
    Plein de bonnes ondes!

  8. Maryline

    Tellement touchée et émue en lisant ces mots- maux si intimes que tu nous livres…. avec l envie de te tenir la main et de t épauler et t aider à te lancer à nouveau vers ce nouveau projet longuement mûri. Merci pour ces confidences tellement fortes. Je te suis depuis longtemps ici et sur IG et tu m apportes tant. Ta créativité est toujours unique et si personnelle que elle nous touche à chaque fois. Alors quoi que tu fasses, je serais ravie et heureuse de te lire et te suivre. Bises et surtout pleins de belles choses pour la suite

  9. Paule

    C’est toujours bien de se poser des questions, de prendre du recul même si malheureusement on fait souvent ça quand on a le moral dans les chaussettes.
    Oui tu fais des partenariats mais perso je trouve que tu te les « appropries » toujours. C’est fait à ta sauce donc cela s’intègre toujours bien.
    Ton projet semble t’animer donc tu as raison de te lancer. Hâte d’en savoir plus
    Je t’embrasse, Paule.

  10. missmooz

    Coucou Morgane,
    À te lire le plus dur est passé, tu as fait une grande partie du boulot et le beau temps arrive devant toi!
    C’est légitime de se poser toutes ces questions, c’est même sain, mais c’est drôle de voir que je ne te perçois pas de la même façon que toi par rapport aux partenariats. Oui, il y a beaucoup de partenariats sur Instagram, et oui ça peut sur certains comptes être très pesant. Mais sur ton compte, je ne me suis jamais fait la remarque parce que ce que tu proposes me convient et surtout tu as une façon de faire qui ne tend pas un écriteau au dessus de notre tête “je vous prends pour des pigeons”. Tu nous montres quand tu vas à des événements, tu nous dis ce que tu as reçu, mais tu n’essaies pas de nous fourguer chaque jour un nouveau truc sous couvert de “et alors j’ai un super code promo”, et tu ne nous inondes pas non plus de concours. Pour moi ce sont ces derniers les plus agaçants parce que je les vois comme une façon de rameuter du follower. Enfin, tu ne participes pas (je crois) aux grosses campagnes de partenariat qu’on voit dix fois la même semaine (ça ça m’agace très fort, surtout quand le partenariat est semi caché). Bref, je trouve ta façon de faire réglo et agréable, et on se doute bien que l’amour et l’eau fraîche, ça ne paie pas le loyer.. Moi, ce que j’aime le plus dans tes contenus maintenant, c’est les petits moments informels que tu nous offres sur Insta story. J’adorais te suivre sur Snapchat aussi. Et de façon générale, je te suis parce que tu ne proposes pas la même chose que tout le monde, tu ne crées pas le même visuel qu’on voit partout. Bref, de notre (mon) côté tout va bien, tu peux continuer je te suis.

  11. Mounya

    Merci pour la transparence et pour votre candeur, je ne vous lit que depuis quelques mois et je reste parce vous êtes tellement rafraîchissante. Je vous souhaite une bonne continuation et suis impatiente de découvrir les nouveaux projets.

  12. alex

    Morgane , je crois que morganours est mon instagram préféré ..celui que je consulte le plus souvent …et je ne laisse jamais de commentaires ! je me devais d’en laisser un ici …
    j’aime tout ! les photos , l’ambiance , les voyages , le shopping , la déco , les doutes …c’est vivant et vrai ! et même s’il y a des sponsors , des partenariats ce n’est pas un problème ( contrairement à beaucoup de comptes qui sont devenus insupportables ) car tout est en harmonie . La vie est faite de doutes je crois et ce sont eux qui nous font avancer mais il n’y a pas de raisons de douter trop longtemps . ..Derrière l’écran , ta vie fait envie ! jamais de routine puisque tout est toujours différents , des voyages sympas , des beaux hotels , des jolis restaus , …on imagine bien aussi qu’il y a beaucoup de travail mais tout parait fluide ..Je ne dis pas que c’est le cas mais c’est un ressenti ..une douceur de vivre et de travailler … c’est dommage de voir cette noirceur pointer le bout de son nez de temps en temps … Et c’est vrai aussi que créer fait un bien fou fou fou ! alors faut y aller !!
    merci pour ces jolis moments partagés et pardon pour mes absences de commentaires ..je vais tacher d’être moins fainéante dorénavant …
    Et j’adore les bottes léopard ! wouahhh !!!

  13. Jane de Siguer

    Très touchée par ton message et le chemin qui est le tien Morgane. Ta lucidité et ce partage t’honorent, tu nous donnes matière à réfléchir et avancer nous mêmes, merci

  14. Sandrine, mon carnet déco

    Tellement hâte de te lire “régulièrement” (plus ou moins, j’entends bien ^^) à nouveau! Tu nous a manqué. Ton article me parle énormément (je viens de quitter mon activité d’artisan, mais pour mes enfants, car ça me prenait tout mon temps, et mes priorités ne sont pas là). J’aime lire ce type d’article, où on se remet en question, on se POSE des questions, et on enclenche des changement pour aller mieux. On grandit, on mûrit… Bravo, et plein de belles choses pour la suite.

  15. Emilia

    Merci pour ton partage ca ne doit pas etre evident de se livrer autant à des inconnues. En tout cas cest curieux comme tout ca me parle alors que je ne suis ni blogueuse ni instagrameuse. Mais la rentree m’a completement noyée avec un sentiment constant d’être avalé par la quotidien et de ne profiter de rien. Alors je me suis inscrit au sport et je lache prise sur le ménage histoire de me recentrer sur moi. Tout est une question de priorité finalement et de bienveillance envers soi même. En tout cas merci pour ton travail il est très chouette et grâce a toi jai trouve le meilleure anxiolitique du monde : le tricot.

  16. anne

    C’est tellement juste…
    Je comprends tout à fait ce besoin de faire des choses parce qu’elles nous nourrissent et qu’ensuite on peut avoir envie de les partager, et pas l’inverse, faire des trucs alimentaires parce qu’il faut (tu noteras que la diététique n’est jamais loin des images utilisées ici…ironie des mots?). Je n’ai quasiment jamais ressenti sur tes pages la volonté de nous convaincre qu’un produit était absolument génial et qu’il nous le fallait tout de suite, ce qui n’est pas le cas partout.
    Tu le sais, écoute-toi, la petite voix semble te montrer le chemin!

  17. Marie

    Je te suis depuis quelques années et franchement ton choix de professionnalisation n’a pas entaché mon plaisir de regarder ton compte insta ou ton blog. Je trouve que c’est un choix très courageux, de quitter un métier que l’on connaît pour un métier très récent (et qui de mon point de vue, je me trompe peut être, est assez aléatoire ….). Bref tout ça pour dire que plutôt que de te jeter la pierre ( pourquoi je ferai ça d’ailleurs) je te tire mon chapeau, et ouais ! Et puis cette impression peut être de ne plus être totalement libre à cause des partenariats qui te font vivre donc casse tête …. j’ai bien l’impression que c’est le plus difficile comme dans tous les métiers où il y a une relation création – clients… et tu la gères bien alors bravo . Je continue à te suivre alors à bientôt .

  18. Daphné @ be frenchie

    Je suis touchée en plein cœur par tes mots, si justes et sincères. A travers ce que tu fais, tu apportes du bonheur aux gens; n’est-ce pas énorme ?

    Cette remise en question est sans doute dure à vivre mais il ne peut en émerger que du positif, et c’est important de comprendre qu’on fonctionne par cycles; on a aussi besoin de moments pour faire le vide et se recharger d’énergie / idées / bonnes ondes. Et ce souci que tu as de tes lecteurs se ressent dans ce que tu fais; il y a toujours une grande sincérité chez toi.

    Merci de nous faire confiance, d’avoir abordé ce sujet-là ici, cela permet aussi de mieux comprendre pourquoi ce dialogue entre toi et nous est essentiel.

  19. Manon

    Merci d’être toi et d’être si honnête.
    La simplicité à parfois du bon.
    Merci encore et continue mais n’oublie pas que tu n’es pas notre mère nourricière, la pression tué la créativité gros bisous

  20. Deborah

    Olalala ma belle, c’est complètement fou j’aurai pu écrire ton texte. J’ai exactement les mêmes interrogations que toi actuellement et je me sens bloquée par mes remises en question concernant ce travail, cet équilibre que je n’arrive pas à trouver en ayant envie d’être 100% moi avec un contenu qui me ressemble et le besoin de payer mes factures donc d’accepter quelques partenariats. Je commence à saturer de toute cette consommation cachée dont je suis moi même actrice, je me demande “à quoi bon ?”. J’ai un article en préparation sur le sujet car ça me questionne beaucoup. C’est le bordel. Je crois qu’on arrive à un point (surtout quand ça fait longtemps, comme toi, comme moi) où tout est devenu tellement business qu’on s’y perd un peu, parce qu’à la base il n’y avait pas ces enjeux là. C’était plus simple. J’espère que tu trouveras un équilibre, et on peut en parler quand tu veux <3

  21. Jeanne Zam

    Merci pour ces mots c’est vrai que ce n’est pas toujours facile de trouver sa place dans une profession mouvante et en constante redéfinition.
    Bref, je voulais surtout te dire que grâce à tes story j’ai acheté mon pyjama petit bateau coeur et que mes trois enfants en ont aussi un et que j’ai l’impression qu’on est la famille la plus cool du monde merci pour l’info tu vois que c’est Utile !!

  22. Lolabelle

    Merci pour ce partage…ça fait du bien de (re) voir un peu d’humain par ici désolée, c’est sans doute mal dit, un peu abrupt peut-être mais j’avoue avoir plusieurs fois pensé à me désabonner…un peu trop de concours, pas tellement de réponses aux messages…et pourtant c’est grâce à toi que j’ai commencé à prendre soin de mon jardin, à m’autoriser à planter des clous, monter des étagères ou repeindre mon mur ce com n’est pas du tout destiné à enfoncer d’avantage le clou, juste faire écho à ton besoin de changements…contente de te suivre dans ces nouvelles perspectives PS: je comprends bien ce tiraillements permanent que génère ce job, pas facile de trouver un équilibre…

  23. Redon

    Quel plaisir de te lire ! Comme toujours !
    Vis, fonce, avance, profites … Bref kiffe ta life quoi! Fais ce que tu as envie. Et aime ta vie surtout

  24. Alex

    J’ai l’impression que ce que tu ressens est dans l’air du temps ou juste qu’on est 2 :p
    Je ne suis pas du tout dans le même domaine, mais aujourd’hui, j’ai l’impression qu’on veut se donner les moyens de mieux vivre au quotidien. Et de poser les choses, de les écrire, les nommer, c’est déjà un peu faire le boulot, en prendre conscience et réagir. J’ai entendu il y a peu qu’il faut accueillir ses émotions pour mieux réagir….Et bien, on en est là, et c’est un très bon début…En tous cas, moi, j’aime beaucoup te suivre et je fais partie du fan club de ta voix ;) J’adore t’écouter !
    Alors merci, merci d’être qui tu es.

  25. Bredele

    Si tu es heureuse comme ça je le suis aussi. J’aborde IG et les blogs avec la même ”philosophie”, si je n’aime pas/plus, je m’en vais, c’est mon choix et je considère ça vraiment comme de la lecture un peu à l’instar des magazines, que j’ai laissé tombé (pour certains féminins) depuis belle lurette à cause de la pub justement !
    en gros : fais-toi plaisir !!

  26. Jb

    Prendre le temps de la réflexion, faire des pauses, souffler pour mieux penser, se repenser, oui oui quitter l’autoroute du quotidien c’est essentiel et je suis heureuse pour toi que tu aies pu t’accorder ce temps.

  27. Lully

    C’est vraiment chouette de te lire. J’ai hâte de te retrouver par ici et avec toute tes folies créatives. Repose toi, surtout prends soin de toi.
    Belle semaine !

  28. Irène

    Le problème des réseaux sociaux c’est que si on se prend au jeu on ne vit plus qu’à travers le regard des autres et on se perd soi même… il faut que ton blog et ton compte ig réfletent tes envies, tes valeurs et pas celles que tu crois que nous aimerions (surtout qu’on est nombreuses !). Moi j’aime ton compte ig parce que c’est toi Morgane que j’y vois, avec tes états d’âme et tes doutes. Ne deviens pas un compte VRP comme on en voit plein et dont je finis par me désabonner…. mais je crois que tes réflexions sont sur la bonne voie ! Merci pour ta sincérité

  29. Chloé [KindaBreak]

    Raahhh je crois qu’on en est tous là ! Toutes tes pensées auraient pu sortir de ma tête et tes mots de ma bouche. Rentrée difficile ici aussi, tout va bcp trop vite, remise en question permanente sur mon activité professionnelle, mon blog, Instagram, ce qui me fait réellement plaisir ?
    Je ne te connais pas mais j’aimerais bcp te rencontrer. Tu sembles être une très chouette personne.

  30. Lucie

    Je vous suis depuis longtemps et je n’ai jamais été déçue même si j’ai remarqué plus de partenariats, je trouve qu’ils sont parfaitement adéquates et pas trop présents contrairement à certains comptes… J’aime le ton de votre blog et de votre IG, je trouve qu’il est plein de fraîcheur, c’est bien aussi de dire quand ça ne va pas, ça vous rend beaucoup plus « normale ». Bref ça fait un peu groupie ,mais je pense que ça fait toujours plaisir à entendre, vous paraissez être la copine que beaucoup rêverait d’avoir !

  31. Fred

    Que ces lignes sont touchantes ! Faites comme vous le pourrez Morgane mais soyez heureuse surtout, c’est cela qui compte.
    J’adore vous suivre sur Instagram. Vos publications et stories sont tellement vraies, simples, sans chichi. C’est pour tout cela que l’on vous aime
    Prenez soin de vous et d’Armand bien sûr

  32. Virginie

    Bonjour Morgane,

    Je vais être très honnête avec toi.
    J’aimais beaucoup ton IG ou tes posts quand ce n’était pas ton travail… puis il y a eu de plus en plus de partenariats (donc en fait de la pub), et j’ai trouvé ça à la fois ennuyeux et triste.
    J’ai failli ne plus te suivre parce que je ne vais pas sur IG pour subir de la pub… mais je t’aurais perdue de vue. Alors j’ai continuer à te suivre… je regarde les photos mais sans lire… parce que je me dis que ce qui est écris n’est pas toi mais juste la volonté de me vendre un truc.

  33. Tout simplement

    Ton questionnement est intéressant. Je me suis toujours demandée comment les gens qui font un métier qui n’est pas concrètement utile pour faire tourner le monde y trouvaient un sens. Je dis cela sans méchanceté, je me questionne.

  34. Mamievlin

    Bonsoir Morgane, je viens de lire ton article et je saute sur mon ordinateur pour te laisser ce commentaire. Je comprends tellement tes interrogations. Je suis loin d’être une influenceuse, mais j’ai toujours aimé bloguer. Depuis presque dix ans maintenant. Mais cette pratique se perd et j’en suis vraiment désolée. Le blogging a évolué vers qqch de plus consumériste et de plus promotionnel, sûrement à l’image des autres média comme tu le dis, mais pour moi, ce n’était pas l’essence du blogging au départ..Bref, je me perds, mais tout ça pour dire que je comprends tellement tes interrogations et je trouve ça sain même de se poser des questions. On se demande tellement rarement comment les influenceuses vivent ce statut. Bien souvent, on les croit toutes heureuses, alors que c’est pas si simple et c’est bien de le dire aussi. Derrière l’écran, on reste des humains après tout, avec des hauts et des bas. Bref, merci pour ton texte et bon courage pour la suite, j’ai hâte d’en savoir plus sur ton grand projet, je suis certaine que ce sera qqch de très réussi. Je te suis depuis quelques années. Je cherchais à l’époque des idées pour entretenir mes pilea et je pense être tombée sur ton blog comme ça, moi qui suivais déjà pas mal de blogokids moms à l’époque, j’ai été conquise par ton univers green etc. J’espère que tu continueras à bloguer aussi car pour moi, le blogging n’est pas mort, c’est juste une phase de réadaptation face à la montée des réseaux sociaux etc, mais je pense qu’on y reviendra !! Enfin, j’espère !!

  35. Emily

    Merci pour ce beau message Morgane !
    Je crois qu’on est toutes en doute par période, la rentrée est une période particulièrement difficile, où l’on revient dans la vie réelle et son lot d’angoisses, on se sépare de nos enfants avec qui on a vécu en fusion pendant des semaines, nos rêves estivaux s’envolent, et c’est le choc et parfois un peu la chute. Chaque année je suis dedans ! Mais je crois aussi que se remettre en question c’est toujours une bonne chose aussi et ça nous fait avancer même si c’est un peu douloureux ! Moi je dis oui à tous tes projets, je comprends tes manques d’envies parce que je suis comme toi, et surtout je te trouve super courageuse sur tous les plans, à ta place je n’assurerai pas autant c’est sûr ! On ne peut pas toujours être à 200% il faut être indulgente envers soi-même et effectivement ne pas se faire bouffer et polluer le cerveau par les réseaux sociaux ! Wonderwoman mais humaine ! J’adore ton blog alors je suis bien contente aussi si tu reviens avec plein de projets ! Big hug !

  36. Audrey

    Quoi que tu fasses et que tu décides je te suivrais. J’adore ton univers et la belle personne que tu es
    Prend soin de toi surtout et le reste suivra et tout ira bien
    Merci pour ta sincérité


Post a new comment