Processed with VSCO with a6 preset

DIY : un herbier à afficher

Il y a plusieurs semaines, j’ai eu la chance d’être invitée par le groupe Pierre Fabre Fabre à Soual (à
50km de Toulouse) pour découvrir leur conservatoire botanique. Vous ne pouvez pas imaginer la joie que cela m’a procuré. Il faut dire que ce lieu est privé privé, uniquement ouvert aux professionnels et ne se visite que très occasionnellement, sur invitation.
Quel précieux cadeau…

Ce conservatoire botanique a été créé en 2011 et est encore aujourd’hui un instrument scientifique et un lieu de conservation de près de 1000 espèces
végétales menacées.

Je ne vais pas vous spamer de touuuuutes les photos que j’ai réalisées ce jour-là, car aujourd’hui, je veux vous proposer le DIY que cette visite m’a inspiré.
Mais promis, je garde sous le coude l’idée d’un second billet, avec la visite complète de la serre et
du laboratoire de culture in vivo.

Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre   Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre   Conservatoire botanique Pierre Fabre Conservatoire botanique Pierre Fabre

Vous comprenez donc où j’ai trouvé l’inspiration…
J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce bureau reconstitué façon cabinet de curiosité, tel qu’on aurait pu le
trouver chez un naturaliste des Lumières. Belles planches
botaniques, herbiers, souvenirs de voyages de Pierre Fabre lui-même, animaux naturalisés,
coquillages… J’aime aussi le grand droguier du XVIIIe siècle, acheté par Pierre Fabre à un couvent. Il aligne aujourd’hui sur les rayonnages, des remèdes pharmaceutiques conservés dans leur flacons d’antan aux noms étranges, comme « sang dragon » , « Mandragore » …
Evidement, ils sont ici pour l’histoire et ne sont plus utilisés aujourd’hui. A l’inverse de la pièce suivante (pas de photo permise), dans laquelle est stockée la collection de plantes et graines qui servent à la conservation, l’échange et les études qui mèneront à la création de futurs produits.

On passe au vif du sujet ? C’est parti !

DIY planche botanique

Dans un premier temps, il va falloir récolter des fleurs et des feuilles pour les faire sécher. J’avais prélevé des petites fleurs d’hortensia et autres jolies feuilles au tout début de l’automne.
Pour les faire sécher, vous pouvez simplement les glisser quelques jours entre les pages d’un livre. Et y mettre du poids dessus, pour bien aplatir la feuille.
Pour ma part, j’ai un presse-fleur de chez Spécimen, bien plus pratique et dédié uniquement à ça.

DIY affiche herbier   DIY affiche herbier

Après des mois dans le papier, les couleurs sont toujours là ! Je suis ravie de ça mais je sais que cela dépend des espèces… et que la lumière dégradera forcement ces beaux pigments jour après jour.

DIY affiche herbier DIY affiche herbier DIY affiche herbier

Pour le support de mes herbiers, j’ai choisi d’utiliser du papier cartonné habituellement utilisé pour écrire un mot à glisser dans une enveloppe. Il en existe de plusieurs format et de toutes les couleurs. J’ai donc sélectionné un “crème” pour avoir une basse déjà dans l’esprit vintage que je souhaite.

Pour accentué cela, je réalise des effets vieilli à l’aide d’un sachet de thé.
Après essorage, j’utilise le sachet humide en le frottant aléatoirement sur la feuille.

Le fait de mouiller la feuille lui donne un aspect ondulé lors du séchage. Pour contrer ça, je donne un coup de fer à repasser sur l’envers de la feuille de papier cartonné, une fois sèche.

DIY affiche herbier DIY affiche herbier DIY affiche herbier

Après avoir hésiter avec des lettres tampons, j’ai finalement utilisé une étiqueteuse pour compléter mes planches d’herbier.
Les bandes sont autocollantes… et je me suis amusée à “moderniser” mes affichettes avec des petites annotations plus libres que le traditionnel nom scientifique de la plante.

DIY affiche herbier DIY affiche herbier

Concernant les plantes séchée, je le positionne simplement sur la feuille pour trouver leur place définitive, puis, je les fixe à l’aide de quelques points de colle liquide (type colle vinylique).

DIY affiche herbier DIY affiche herbier DIY affiche herbier   DIY affiche herbier   DIY affiche herbier

Et enfin,  j’utilise des petites pinces à dessin dorées pour maintenir les cartes et des épingles pour les fixer au mur, évoquant un esprit cabinet de curiosité qui me plait beaucoup.

J’ai eu un peu de mal à me contenir… et j’ai donc réalisé plein de cartes ! ihiih
Du coup, ça m’a donné l’idée d’écrire au dos et de les envoyer. C’est sympa aussi en carte postale je trouve !

 

J’espère que ce petite DIY vous inspirera et vous donnera envie de le réaliser. N’hésitez pas à me taguer sur Instagram pour que je puisse voir vos réalisations. Ca me donne toujours le sourire !

Bisous bisous

 

 

Publication réalisée en collaboration avec Pierre Fabre


There are 5 comments

Add yours
  1. Charlotte

    Super! Ça serait cool un diy presse-fleur non? Je dis ça… Ça me donne envie d’en faire comme ton atelier en rosace. ( J’avais vu passer ça sur Instagram c’était superbe)

    • morganours

      Oui, ce serait chouette, mais à la fois c’est si simple, que je n’ai pas besoin de le faire non ?
      Et puis comme j’en ai un qui m’a été offert… je suis toujours gênée de proposer un version DIY

  2. Charlotte

    Les idées les plus simples sont souvent les meilleures mais je comprends ton dilemme avec le produit offert.. ( et en même temps ils t’offrent des trucs et sont sûrement déjà bien contents que tu en fasses la promo, et puis un article presse-fleur te permet de recaser leur produit pour celles qui préfèrent payer..) on dirait que ma vie dépend de ce presse-fleur lol


Post a new comment