DSCF0645

Room tour : ma chambre

Je ne sais plus depuis combien de temps… mais je sais que cela fait longtemps que je ne vous ai pas partagé un peu de chez moi.
J’ai changé pas mal de choses ces derniers mois dans mon appartement et il faut dire que ça m’a réconciliée un peu avec lui.
Je me lassais… je n’aimais plus être là avec une impression de tourner en rond et un sentiment d’envahissement. Il faut dire que c’était réel. Trop d’affaires chez moi et des aménagements pas vraiment pratiques dont j’arrive petit à petit à venir bout.

Je pense que ma chambre est maintenant à mon goût, simple et pratique.
Tout à changé dans cette pièce avec l’arrivée de mon dressing. J’ai à la fois dû lui donner sa place, ne rien avoir atour pour qu’il soit pratique, faire un gros trie dans mes vêtements pour qu’ils y rentrent tous et surtout… surtout, garder ça bien ranger car j’ai tout sous le nez ! C’est un choix, je voulais un dressing ouvert, avec un mix d’étagères, penderie et tiroirs. Pas de secret, j’ai trouvé mon bonheur chez Ikea en composant mon meuble PLATSA en fonction de mes besoins.

Est-ce que j’ai appliqué la technique de Marie Kondo pour tout ranger ? Bien évidement ! C’est même ce qui m’a influencée à choisir des tiroirs.
Je ne suis certainement pas sa meilleure élève, mais je dois avouer que je prends un certain plaisir à ranger mes vêtements de cette façon et y trouve une réelle satisfaction à chaque ouverture de tiroir. True Story.
Mais ne vous y méprenez pas, je me suis gardée un des six tiroirs pour y (cacher) ranger un peu de bordel.

Sur le dessus, j’ai posé trois grosses boites en cartons qui me permettent de stocker différentes choses. Mes archives administratives et papiers importants pour la première, des sacs et accessoires type bonnets/moufles/écharpes.. dans la seconde et quelques vêtements “hors saison” dans la dernière.
J’ai été assez surprise de tout ce que j’ai pu y faire rentrer et je ne trouve pas ça si laid au final.

décoration chambre par morganours décoration chambre par morganours décoration chambre par morganours décoration chambre par morganours   linge de maison caravane décoration chambre par morganours

J’ai sur mes étagères, une petite pile de linge de lit Caravane que j’adore. J’alterne en ce moment mes deux parures en lin favorites, à savoir celle-ci de couleur Alu (il me semble) ou la seconde qui est sur mon lit. C’est une housse de couette et des taies d’oreillers de chez Cyrillus. Le coloris n’existe plus car je l’ai depuis des années… mais la qualité reste bonne, même si je vois une réelle différence avec mes draps Caravane qui sont fabuleux.

Sur mon lit, j’ai aussi deux coussins de chez Bed and philosophy. Un énorme rond avec une housse en velours vieux rose nommé Shinning. Il fait des aller-retours entre le salon et mon lit. Je me le suis offert lors de leur dernière vente presse, dans leurs bureaux toulousains. Le second fait en réalité partie d’une paire offerte à Armand par la marque. Mais on s’est mis d’accord pour que je lui en pique un ! ahaha
Sur le mien est écrit “demain peut-être”. Sur le sien, c’est “non, tout de suite”. Ils  sont en lin et existent dans plein de couleurs. Les nôtres sont de couleur kaki et je les apprécie aussi beaucoup en noir. J’aime énormément les produits de la marque. La qualité est fantastiques et les coloris toujours sublimes. Je rêve d’avoir un jour un de leurs canapés mais pour le moment, je vais rester sur un désir plus accessible, à savoir leur coussin “lovers”. Il fait 110cm de longueur et je trouve ça génial sur un lit. Bref, vous l’aurez compris, je suis fan de ce qu’ils font.

Il ne se voit pas sur les photos,  mais je dois vous dire que j’ai un matelas au top. C’est le modèle classique de chez Eve Matelas, reconnaissable à sa tranche jaune. Je l’ai depuis un peu moins d’un an et je trouve que c’est le meilleur matelas de ma vie, sans exagérer. J’ai toujours fait attention à la qualité de mon couchage (merci maman pour les conseils) et lui est à la fois ferme et moelleux sur le dessus. Un peu comme si je me couchais sur un sur-matelas en pancake. Ca vous parle ? eheh
Mon sommier vient de chez Ikea si vous vous le demandez.

Quant à la citrouille en céramique, c’est une soupière que j’ai toujours connue… elle appartenait à ma mère et aujourd’hui, je l’utilise comme boite. Une boite à graines si vous voulez tout savoir… (une place normale dans une chambre. Ahaha)

décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours   décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours décoration de chambre par morganours

Forcément j’ai quelques plantes dans cette pièce, mais seulement trois car je pense que c’est suffisent, surtout que j’ai accès à un balcon bien garni et à une dose de verdure offerte par les platanes de l’avenue.

L’étagère est une simple planche de pin découpée à la demande, en magasin de bricolage et deux équerres du rayon d’à coté. Dessus, j’ai mon précieux oiseau Eames, auto-cadeau d’anniversaire d’une année de ma trentaine. Il cache légèrement un dessin coquin de Petite Luxure, parfaitement à sa place, en hauteur, loin des petits yeux fouineur de l’enfant.
Dessous, j’utilise en guise de table de chevet, un tabouret Ikea en bois qui ne me convainc plus. Il ne me sert pas vraiment de ce coté du lit. Dessus, un réveil chapeauté d’un petit Totoro offert par un copain à son retour du Japon et une lampe toute simple en porcelaine. Elle semble ancienne, mais c’est une réédition donc je ne connais pas le nom.

Au pieds de mon lit, j’ai adossé deux miroirs ciselés anciens. Le plus grand viens de chez Emmaüs il me semble… probablement un ancien miroir de coiffeuse, salle de bain ou cheminée. Je l’ai depuis longtemps et l’aime toujours autant.
Le second est un triptyque pliant acheté dans une brocante d’Anglet, les puces des Quintaou pour les plus curieux. A chaque fois que j’y suis allée, j’ai trouvé des choses et me suis retenue d’en acheter beaucoup. Les prix sont parfois un peu élevés, mais on peut y faire de belles affaires. La table en marbre de mon salon vient d’ailleurs de là, dégoté le même jours que ce miroir !
Maintenant qu’ils sont installés là, je me dis qu’il m’en faudrait un troisième pour compléter cette accumulation au sol.

Au dessus, j’ai installé une patère en bois Hay à laquelle j’accroche quelques sacs à main… dont mon chouchou qui n’a plus d’utilité depuis le 13mars dernier. Mon sac Polène couleur terre de sienne. Pour la petite histoire, je me le suis offert lors d’une peine de coeur. Spoiler : ça ne marche pas vraiment pour guérir ! ahaha, mais je ne regrette rien, ni la rupture, ni le sac.
En dessous, mon grand cabas de La Cerise sur le gâteau. C’est le modèle issu de leur collaboration avec Mamie Boude. Il n’est hélas plus disponible mais ce sac est un intemporel de la marque, décliné dans différents tissus, au fil des collections. J’adore sa maxi contenance et sa qualité est top.
Le petit sac en paille quant à lui, est un souvenir d’Ibiza.

En parlant de paille et de souvenir… mon tapis rond en est un également. Ramené d’une escapade espagnole, sur la route de Bégur.
Ma table de nuit est en réalité un petit tabouret en bois pliant. Il appartenait à ma mère. Tout d’un coup j’ai un flash… n’était il pas blanc laqué à un moment ?! Elle a du en avoir un second… ou décaper celui-ci. Cela restera un mystère et ça me plait encore plus.

Dessus, j’ai simplement posé une lampe en métal, rouge à l’origine. Chinée il y a des années pour trois pièces, j’ai toujours détesté sa couleur mais ne me suis occupée de le repeindre qu’il y a six mois, tout au plus. Je l’aime comme ça. Cabossée.

Dernier objet de cette pièce dont je souhaite vous parler, c’est cette chaise. Elle aussi est chargée en souvenirs. Elle m’a couté 3 francs il me semble (moins de 0,50cent d’euros au cas où la nouvelle génération passe par là pour info). J’étais jeune mais j’avais déjà des goûts bien arrêtés. Treize ans probablement… quinze tout au plus. Elle faisait partie d’un lot énorme sur lequel je suis tombée dans le vieil Emmaüs de Lescar (64). Je me souviendrai toujours de ces enchainements de cabanons délabrés… c’est bien, c’était fou.
J’ai le souvenir que d’autres étaient rouges et probablement qu’il y avait des fauteuils aussi.
Ma mère a hésité mais a finalement décidé de ne pas les prendre… elle a regretté cette décision tout le reste de sa vie (uhuh). Heureusement, j’avais mon porte monnaie avec mon précieux argent de poche pour me sauver de la frustration. J’ai donc sacrifié 3 francs, en me rendant compte déjà que ce n’était rien pour m’offrir cet objet qui faisait battre mon coeur. Je l’ai longtemps utilisée comme chaise de bureau et elle m’a suivie dans tous mes appartements. Je l’aime pour toujours.
Elle a toujours son étiquette après tant d’années… ce qui m’a permise de savoir qui elle est. Elle se nomme “Spaghetti Chair”, désignée par Giandomenico Belotti pour Fly Line Italy dans les années soixante dix.

C’est rigolo car je viens de me rendre compte que mon crush du moment lui ressemble un peu… j’aimerais m’offrir le nouveau petit fauteuil “Desert Loung Chair” de Ferm Living. Je l’imagine sur le petit bout de balcon qui fait face à ma chambre justement. A suivre…

 

J’espère que ce room tour vous aura plu. Si c’est le cas, faites le moi savoir et je changerai de pièce pour vous y embarquer à nouveau.



There are 12 comments

Add yours
  1. Delphine

    C’est très sympa ce type d’article. Bravo pour ton ré améneganement de chambre, c’est joli et ça semble te ressembler parfaitement, avec de jolis souvenirs en prime. J’ai hâte de découvrir le reste et surtout les petites anecdotes de tes objets favoris ! Bon dimanche :)

  2. Fredmartine

    J’aimais beaucoup le petit coin bureau avec la jolie peinture au mur mais il faut avouer que ce dressing fait vraiment bien le job. Ça me donne envie. Je pense que ce que je préfère dans la pièce c’est la soupière et la chaise ( et le balcon ahah) C’est génial d’avoir les petites annecdotes en lien avec les objets. Je dis oui pour les autres pièces :)

  3. Lucy

    Ce Room Tour était très intéressant ! La décoration de ta chambre est très jolie ! Vivement la prochaine pièce :) :)

  4. Léonie

    J’adore ce genre d’articles, surtout quand c’est toi qui les écrit Morgane. J’aime les vieux objets, j’aime leurs histoires, j’aime l’ancien avec ce qu’il faut de morderne. Ta chambre est superbe ! Et ces draps on a envie de se lover dedans.
    Hâte de voir les autres pièces !
    Bises

  5. Penelope Godefroy

    Bonsoir,
    Très belle ta deco et toujours très touchant de te lire sur les souvenirs qui t’attache à ces objets choisis avec soin.
    J’avais une question à te poser, car c’est un vrai problème pour moi (enfin il y a pire dans la vie ;-)) : pour maintenir une jolie Deco un peu minimaliste, te sépares tu d’objets régulièrement ? En fait, je le suis rendu compte que c’est très difficile pour moi, beaucoup plus qu’avec les fringues… ou bien faut il en ranger dans des cartons en attendant de les ressortir lorsque l’on veut de nouveau changer …?
    Merci pour ton partage d’expérience :-)
    Pénélope

    • morganours

      Merci pour ton message.
      En effet, j’ai fait du vide. J’ai longtemps eu beaucoup de mal à me séparer des objets et pire, j’en acheté aussi souvent. J’ai commencé par arrêter mes sorties chez Emmaüs et en brocante, histoire de ne plus être tentée.
      Concernant le fait de me séparer d’objet, le processus a pris beaucoup de temps. Je ne vais pas totalement me dévoiler à ce sujet, mais c’est la thérapie perso que je suis depuis des années qui a eu un impact la dessus. Ce n’était bien entendu pas la cause pour laquelle je me suis soignée, mais le sur-investissement/attachement aux choses était lié à mes souffrances.
      Donc sans y faire attention, aller mieux moi même m’a permise de me libérer des objets.
      Il m’en reste beaucoup et j’aime toujours ça, mais j’arrive aujourd’hui à me délester de certains sans aucun problème, pour pouvoir mieux apprécier les autres.
      Je crois surtout qu’il ne faut pas se forcer… prendre le temps… c’est un chemin à faire et la solution des caisses de stockage peut aider en effet à se séparer progressivement des objets.
      Aujourd’hui, j’ai beaucoup trop d’objets dans ma cave encore, mais je sais que le jour où je prendrai le temps de faire le trie, je pourrai m’en séparer sans problème alors qu’au moment où je les y ai mis, je n’en été pas du tout capable.
      Je ne sais pas si cela pourra t’aider car je ne rentre pas vraiment dans les détails… chacun ses souffrances ou ses raisons.. mais si tu sens que tu tiens une piste, n’hésite pas à l’explorer.

      Bises
      et très bonne soirée à toi


Post a new comment